Feu IM de Roumanie

C’est en Transylvanie, terre sauvage et de légendes, signifiant « au delà des forêts » ( en latin trans-silvam ), région bordée par la grande chaîne montagneuse des Carpates qu’est né le Feu guides aînées Sainte Claire ! Cette mystérieuse région a déjà inspiré Jules Vernes dans son livre « le château des Carpates » c’est aujourd’hui nous qu’elle invite à la découverte !

Mais nous, qui sommes nous ?

6 françaises, motivées, un peu fana, rigolottes, péchues, et toutes en études de médecine ! En effet, venus des quatre coins d’Europe ou même d’autres continents, bon nombre d’étudiants suivent leurs études à Cluj Napoca, la deuxième ville universitaire de Roumanie, les cours étant en français et en anglais.

Une première sortie dans un village ethnographique exposant des maisons paysannes de la région dans un parc nous a toutes séduites et poussées à continuer l’aventure, aller plus loin, partir pour les cîmes à la découverte des montagnes !

Suivait un week end de novembre, sportif, au coeur des montagnes Rodnei, non loin de la frontière Ukrainienne ! L’analogue du fameux chien Belle( Belle et Sébastien) nous a escorté durant les huit heures de marche de notre longue journée, un remake est à envisager : Belle et les guidouilles en Roumanie ! Le panorama était absolument magnifique, le beau temps ayant été de notre côté !

Que Dieu est Grand, que la nature est belle !

Et c’est le 5-6 décembre qu’avec le clan Saint Martin, nouvellement formé de 5 gars dynamiques et enthousiastes, que nous partîmes à la conquête du mont Vladeasa, dans les environs de notre ville universitaire, à quelques heures en trains, suffisantes pour nous dépayser complètement ! 45 km nous attendaient sur ces deux jours. Les gens de la campagne vivent pour beaucoup dans une grande simplicité, ayant conservé les techniques ancestrales d’agriculture, ainsi que leurs traditions, parmi elles, les fameuses « colinde » où les enfants et les grands chantent durant l’Avent des chants de Noël de portes en portes, ou encore le cochon préparé et dépecé dans la préparations de cette grande fête. Sur notre chemin nous avons rencontré quelques charrettes tirées par de vaillants chevaux transportant du bois et c’est gaiement que nous avons continué la route après cette rencontre insolite !

Quittant les villages, nous partîmes pour le refuge tenu par l’équipe de secourisme de haute montagne Salvamont qui nous attendait pour la nuit. La montée se passa dans la joie de la prière, méditations, rigolades, ou en silence, les pieds dans la neige. C’est en arrivant que nos efforts furent récompensés par la beauté de la vue au coucher du soleil, nous laissant apercevoir un tableau aux douces couleurs d’un jour qui s’étire pour laisser place à la soeur nuit. Celle ci nous ayant gâté d’un ciel paré de mille étoiles scintillantes, dans la lueur du soir la veille de la Saint Nicolas si fêtée en Roumanie !

L’équipe de Salvamont nous accueillis avec un bon thé, préparé à base de plantes cueillis dans la forêt, partagé au rythme de nos chants et de la guitare si entraînante, le chien loup du refuge rôdant gentiment autour du logis, relativement apprivoisé.

Les sauveteurs ont assuré un topo sur le comportement a adopter en montagne, nous avons appris qu’il « ne faut jamais sous estimer la nature , et …ne jamais se surestimer » , en autres … !

Après une veillée hilarante, et un repos au chaud, le lendemain matin nous avons prié et chanté dans la blancheur de la neige, au son de la flûte traversière, à la lisière des sapins.

Sous un beau soleil, et un temps sec mais bien frais nous prîmes le chemin du retour, où un train nous attendait. Des bergers, ramenant au bercail les troupeaux de chèvres et moutons au regard épanouis (héhé), croisèrent notre chemin. Ce superbe week end s’acheva après la messe à Cluj.

Feu Sainte Claire