Pour faire le point

Faire le point pour rebondir plus haut…

Le temps a passé depuis que tu as reçu le foulard bois-de-rose ! Il y a quelques temps que tu as dit : « avec vous toutes, je veux continuer à servir » en montant au feu. Cette année a été riche en joies, en découvertes, en cheminement personnel. Pourquoi ne pas t’arrêter quelques instants, jeter un regard sur le chemin parcouru et repartir pour une nouvelle course qui te mènera plus loin encore ? Prends un moment pour toi, dans un endroit calme et beau, et demande à l’Esprit Saint de t’éclairer…

Mais, me diras-tu, par où commencer ? Je te propose, petite sœur, une trame de réflexion…

Commence par te poser une question simple question : pourquoi continues-tu à faire du scoutisme ? Pourquoi as-tu rejoint le feu pilote, le feu IM ? Pour découvrir quelque chose qui te semblait attirant à voir les mines réjouies des pilotes ? Pour faire comme tes amies, ou bien pour avoir le « droit » d’être cheftaine ? Et maintenant que tu as vécu au sein du feu pilote, en as-tu compris le sens et l’importance ?

Cette année a peut-être été un peu « déroutante » : moins d’activité qu’à la compagnie, moins de responsabilités, plus de patrouille à tirer, la route a remplacé les grands jeux. Pourtant, toujours le même idéal, la même amitié partagée, la même joie au cœur. Tu as découvert le même scoutisme mais adapté à ton âge. Il peut continuer à te faire progresser, à approfondir ta promesse. Veux-tu te préparer à t’engager à « donner le meilleur de toi-même au service de Dieu et des autres » ? Bel idéal !

T’es-tu rendu compte, à travers les services rendus cette année en feu, que pour se donner, il faut sans cesse se ressourcer, se former, se construire ? En devenant celle à qui Dieu a pensé de toute éternité et en restant « branchée » sur Jésus, tu auras toutes les garanties de donner ce que tu es et ce que tu as de meilleur…

Tu as donc fait le choix du scoutisme, as-tu profité de ce temps « pour jouer le jeu » et t’occuper de toi ? Pas facile d’accepter de se retourner sur soi-même, de se demander vers quelle étoile on marche et comment y arriver… Quels actes as-tu posés ? Quels moyens concrets as-tu pris ? Je te propose d’y réfléchir à travers cinq pistes…

 

Ta relation avec Dieu

Dieu a pensé à toi depuis toute éternité… Depuis ton baptême tu es unie à Jésus, c’est avec lui que tu pourras donner le meilleur de toi-même.

Quels actes poses-tu chaque jour pour enraciner et faire grandir cette relation avec le Christ ? As-tu pris les moyens de te nourrir quotidiennement de la parole de Dieu en prenant le temps du moment-lumière ? As-tu approfondi le sens des sacrements, institués par Jésus pour nous permettre de nous unir davantage à lui ? Comment les vis-tu ?

Ta relation avec les autres

Tu es une jeune femme et Dieu t’appelle à te donner de manière très spécifique. Tu as reçu un cadeau extraordinaire : la capacité d’accueillir et de transmettre la Vie.

Quels moyens prends-tu pour développer ta féminité tout en ayant un comportement ajusté vis-à-vis des autres, des garçons en particulier ? Comment prends-tu soin de ton corps (connaissance de soi, tenue vestimentaire…) ? Recherches-tu la simplicité ou bien souhaites-tu attirer les regards et les attentions ?

Ta place dans les communautés

Nous avons tous besoin d’être rattachés à une communauté pour construire et grandir, les uns par les autres. La première communauté est ta famille ; comme chrétienne, tu vis aussi au sein d’une paroisse, comme guide-aînée au sein du feu pilote.

As-tu tenu ta place dans chacune de ces communautés de vie ? Comment honores-tu tes parents ?

Et au feu ? T’es-tu donnée à tes sœurs guides-aînées comme un cadeau ? Ou as-tu été souvent absente ? T’es-tu contentée de venir en consommatrice ? As-tu cherché à créer ce climat d’unité qui doit régner au sein de toute communauté ?

As-tu le souci de vivre le troisième principe et à « travailler à établir le Règne du Christ dans ta vie et dans le monde qui t’entoure’ ?

Ta formation

On ne peut donner que ce que l’on reçoit, personne ne peut donner les mains vides…

Prends-tu le temps de te former sur les plans culturel, civique, doctrinal ? T’attaches-tu à chercher des réponses solides à tes questions ? As-tu des lectures intelligentes, c’est-à-dire qui te font grandir ?

Essayes-tu d’avoir un esprit critique, au sens positif du terme, sur les lois qui régissent notre pays, sur les évènements du monde ? As-tu essayé de te faire une opinion personnelle en approfondissant le sujet, comme chrétienne, c’est-à-dire en comprenant la position de l’Église ? Ou bien t’es-tu contentée d’écouter les médias, de suivre l’avis de tes camarades, celui de ta cheftaine de feu ou de ton curé de paroisse ?

Tu as une intelligence, il faut t’en servir et acquérir un réflexe indispensable durant ce temps pilote : se former, se nourrir pour être des témoins dans notre société. Attention cependant à bien choisir tes sources…

Ton équilibre de vie

Personne ne peut rayonner en ayant une vie déséquilibrée qui, inévitablement, conduit à ne pas tenir ses engagements. Comment parviens-tu à gérer tes multiples activités ? Es-tu régulièrement obligée de ne pas honorer un engagement par fatigue ou parce qu’autre chose vient se rajouter ? Parviens-tu à respecter les priorités ? Est-ce que tes amis passent toujours avant ta famille ? Est-ce que tu manques des activités de feu pour des sorties entre amis, une veillée de prière ou parce que tu t’es mal organisée dans ton travail ? C’est difficile de faire passer le respect de ses engagements avant ses propres envies. Pourtant c’est le 1er article de la loi.

Ton service

Servir est le moyen le plus concret de se donner. Louvette, tu as promis de rendre chaque jour un service à quelqu’un. Guide, de faire ta BA quotidienne. Aujourd’hui, tu veux continuer l’apprentissage du service au sein du feu. Demain, cheftaine, tu recevras charge d’âmes : merveilleux service mais ô combien exigeant ! Tu ne pourras pas demander à tes jeunes de progresser si tu n’es pas toi-même dans une dynamique de progression au sein de l’inter-maîtrise. Comment vis-tu le service ? Où en es-tu de ton flot jaune, ce flot couleur de soleil qui montre ta volonté de continuer à progresser et à servir chaque jour davantage ?

Maintenant ?

Voici l’occasion de rendre grâce à Dieu pour le chemin parcouru, de te fixer de nouveaux objectifs en plaçant la barre plus haut. Tu pourrais inscrire sur ton carnet guide-aînée ton bilan et les deux, trois objectifs que tu te fixes, avec une échéance de réalisation. N’hésite pas à te faire aider par ton Père spirituel et ta marraine.